Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > procès des décrocheurs de portrait du Président le tribunal de Lyon relaxe

procès des décrocheurs de portrait du Président le tribunal de Lyon relaxe

Le 24 septembre 2019
décrocheurs de portrait du Président, lorsque pour pallier l'absence d'intérêt des pouvoir publics l'on en est contraint à commettre un délit la noblesse de votre cause peut vous exonérer de votre responsabilité pénale

L'urgence climatique et l'absence de véritable réponse des institutions nationales, voila la raison qui fait que le Tribunal correctionnel de LYON a relaxé les " décrocheurs de portrait du Président".

La décision est une première a tel point que la parquet fait appel.

L'idée n'est pas nouvelle cela s'appelait autrefois l'état de nécessité, et lorsque la pauvre fille Ménard avait volé un pain pour nourrir son enfant le bon juge  MAGNAUD de Château Thierry.

Les faits étaient simples la fille MENARD et son fils de 2 ans et sa mère  n'ont pas mangé depuis 36 heures et n'ont plus un sou pour finir le mois la fille Ménard va voler un pain de trois kilos chez le boulanger.

Le juge Magnaud la relaxe et lui donnera d'ailleurs 5 francs pour payer le pain.

La relaxe est faite au motif que :

"la responsable du vol est la mauvaise organisation de la société"

L'excuse est la force majeure  et  l’« état de nécessité ». 

Il n'est pas certain qu'en 1898 le Juge MAGNAUD se soit douté qu'en 2019 soit 121 ans plus tard le concept légèrement lifté alllait reprendre du service.

peut être qu'il existe vraiment un droit à l'état natif.

Mme VELLY parle anglais Le cabinet a un collaborateur qui parle l'allemand