Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > chronique d'une mort juridique annoncée : la perte des droits de la défense

chronique d'une mort juridique annoncée : la perte des droits de la défense

Le 21 septembre 2019
la réforme des retraites des avocats, battre en retraite les droits des faibles réformer le droit de la défense, les avocats sont utiles il convient de les supprimer

la réforme des retraites est un sujet sensible.

Toutes les professions sont concernées.

Les avocats, qui ont un régime autonome sont dans le viseur des politiques.

L'idée vendre le fait que ces salauds d'avocats qui ont du fric ne veulent pas le partager, et il faut mettre un terme à leur régime spécial.

Quelques observations :

 Nous n'avons pas un régime spécial nous avons un régime autonome et nous ne demandons rien à personne.

Nous ne sommes pas uniquement le régime des avocats mais aussi le régime des salariés d'avocats.

Lorsqu'un avocat est malade la CNB, le régime de prévoyance des avocats, l'indemnise au bout de 90 jours de carence, heureusement ce n'est pas la même chose pour les salariés.

Un avocat si il veut une retraite à taux plein doit partir à 67 ans.

Lorsqu'un avocat prend sa retraite, si ses revenus ont été modestes, et oui cela arrive, il existe une retraite minimum pour éviter qu'il ne crève la faim.

En plus il lui sera possible de demander une place dans nos maisons de retraite, car nous avons nos maisons de retraite.

Nous ne coûtons rien à l'Etat et si l'on devait nous prendre nos économies nous serions contraints de payer le double de cotisations pour avoir  la moitié moins de retraite.

Si le texte passe les petits cabinets, ceux qui assurent la défense des faibles, ne pourront pas supporter car il leur faudrait répercuter les cotisations sur leurs clients qui ne pourront pas payer.

Donc les petits cabinets d'avocats vont fermer, comme il devient impossible de saisir une juridiction sans avocat, les plus faibles, les petits, les obscurs, les sans dents, n'auront pas accès u droit et ne pourront plus avoir une chance de faire respecter leurs droits.

une assurance ne veut pas vous prendre en charge un sinistre, dommage plus personne, vous avez été secoué par les forces de l'ordre dans une manifestation, désolé plus d'avocat aux gardes à vues vous irez en prison tout seul.

Ce n'est pas un texte économique c'est un texte politique .

Mme VELLY parle anglais Le cabinet a un collaborateur qui parle l'allemand